La Gazette du Croisiériste croisière tour du monde Australe 2017 Le Costa Luminosa en escale à l’Île de Pâques, L’histoire de sa découverte au travers de son journal de bord et des images de ses Passagers

Print Friendly, PDF & Email
croisière tour du monde le Costa Luminosa en escale à l’Île de Pâques Journal de bord et images des passagers

croisière tour du monde le Costa Luminosa en escale à l’Île de Pâques Journal de bord et images des passagers

L’histoire de l’île de Pâques au travers de son Journal de Bord

Journal de Bord Île de Paques

Journal de Bord Île de Paques

Le premier homme à avoir aperçu l’île de Pâques est le présumé Édward Davis, qui l’aperçut à bord de son bateau nommé « Bachelors Delight » en 1687. Étant donné qu’il n’avait pas compris qu’il se trouvait face à une île, il déclara qu’il avait découvert le continent méridional. Davis n’a jamais accosté sur cette île.

En revanche, le premier homme à avoir débarqué sur l’île de Pâques fut le Hollandais Jacob Roggeveen, le dimanche de Pâques de l’année 1722 raison pour laquelle il la baptisa « île de Pâques« .

Croisière tour du monde Austral 2017 Le Costa Luminosa à l'ancre à l'île de Pâques

Croisière tour du monde Austral 2017 Le Costa Luminosa à l’ancre à l’île de Pâques

Ensuite suivi une période durant laquelle la Couronne espagnole essaya d’étendre  au détriment des Anglais et des Hollandais son propre domaine dans les territoires du Sud Pacifique. C’est donc le gouverneur espagnol du Chili du moment et le vice-roi du Pérou Manuel Amat Junient qui ordonnèrent à Don Felipe Gonzales de Haedo d’annexer l’île de Pâques aux territoires espagnols. Gonzales atteignit l’île en novembre 1770 à bord du bateau « San Lorenzo » escorté par la frégate Santa Rosalia. Gonzales changea le nom de L’île pour San Carlos et fit ériger un grand nombre de croix sur toute l’île, signe de la conquête.

Mais dans les années qui suivirent la couronne espagnole n’envoya plus aucune expédition sur l’île et perdit donc la souveraineté sur celle-ci. Après une période d’absence d’expédition européenne c’est James Cook qui fut le premier a débarquer de nouveau sur l’île de Pâques le 14 mars 1774. Il y resta 2 jours seulement avant de repartir le 16 mars. Le capitaine Cook, reporta sur son carnet de bord qu’un séjour de 2 jours n’avait pas été suffisant pour comprendre tous les secrets de l’île.

Cook, comme beaucoup d’autres après lui, retint peu d’intérêt de l’île. D’après ce qui fut reporté sur son carnet de bord seulement un petit nombre d’îles dans le Pacifique étaient moins accueillantes que celle-ci. Malgré cela c’est au capitaine Cook et au naturaliste Reynolds Forster et à son fils que nous devons la majeure partie des connaissances que nous avons sur L’île. C’est grâce à leur contribution que fut élaborée l’une des premières cartes géographiques qui reportait les sites archéologiques et plus importants de l’île. Ce qui est remarquable c’est qu’en seulement deux jours fut réalisé plus d’esquisses de Moaïs qu’il en fût fait dans les 50 années qui suivirent ce qui permit au public européen d’admirer pour la première fois de l’histoire de telles œuvres qui furent exposées dans toute l’Europe.

Merci à Anna, passagère de cette croisière tour du monde austral 2017, pour sa généreuse contribution à notre plaisir de découverte et l’illustration de cet article.

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.
Ce contenu a été publié dans Compte rendu, Escales, Île de Pâques, La gazette du croisiériste!, Tour du monde Austral, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.