Jour 52 et 53 En navigation vers Sydney en Australie

DSC07527

Nous sommes partis hier soir de Waitangi en longeant vers le nord la côte de la Nouvelle Zélande, puis avons viré plein Ouest en direction de l’Australie. Il est 2H30 ce mercredi 4 novembre 2015  matin, je me lève pour tester la liaison internet du bateau, à l’accueil ils m’ont dit que les problèmes étaient dus au nombre de personnes qui se connectent, je n’y crois pas trop, mais je vais tout de même essayer, on ne sait jamais, je peux me tromper! Comme je m’en doutais un peu, au bout de 30 minutes d’acharnement, je capitule et retourne me coucher.

Nous nous levons vers 8h00 et à 8h30 nous sommes au pont 9 pour le petit déjeuner. Ce matin nous passons devant les autorités Australienne en face à face pour nos visas, et c’est vers 10h00 que nous ressortons avec le précieux sésame tamponné sur nos passeports. Depuis deux jours, sur la télévision du bord, on nous fait la promotion du spectacle de ce soir avec l’artiste international Roberto Sinagora, interprète de la comédie musicale « Notre-Dame de Paris », et à 19h nous nous installons au théâtre du bateau. Le son est beaucoup trop fort, le navire, avec la mer qui s’est formée, bouge beaucoup et le répertoire musical présenté n’est pas à la hauteur de la publicité qui en a été faite… Isabelle et Jocelyne sortiront de la salle de spectacle assourdies, avec le mal de mer et tous les quatre d’accord sur la médiocrité de la représentation… Au diner, nous avons demandé une faveur au maitre d’hôtel qu’un de nos convives à surnommé « Pâtes à l’ail », nous servir une bonne Paëlla! Malheureusement, le commis à du faire tomber la salière dans le plat et celle-ci est limite mangeable… Du coup, je recommande un filet de Cabillaud, l’expérience n’est pas concluante!

Nous nous couchons vers 22h00 en ayant pris soin de reculer nos montres d’une heure. Pendant la nuit du 5 novembre, nous continuons à naviguer vers l’Australie à la vitesse de 18 nœuds, notre toux est persistante malgré les antibiotiques et nous nous réveillons mutuellement souvent. Après le petit déjeuner, nous allons en « consultation » chez le « Doc », qui nouveau administre un nouveau traitement. La température a baissé considérablement affichant entre 14 et 16°, et nos passages sur les ponts extérieurs se font de plus en plus rare, nous passons le restant de l’après-midi à jouer au Scrabble, puis rendez-vous « chez » Jocelyne et Alain pour déguster en guise d’apéritif la liqueur de Kiwi que nous avons ramené de Waitangi.

DSC07524

Ce soir, c’est encore une soirée dite de « Gala », et nous avons décidé à la place de réserver une table à la pizzéria du bord. Pour la somme modique de 4€ nous avons accès a un buffet de crudités, une pizza par personne, et un dessert, le tout préparé par des Italiens, véritables spécialistes. Le repas sera d’aussi piètre qualité que le spectacle de la veille, les pizzas sont trop épaisses et manquent d’ingrédients, et les desserts sont ratés, comme dirait « Albert » un de nos voisins de table, « Il va falloir que Costa revoit son affaire! ».

DSC07526

Nous nous couchons vers 21h45, le bateau bouge toujours autant, et on annonce une tempête pendant la nuit. Depuis notre départ de Savone nous avons parcouru 30922 kms, il nous reste 25140 kms à faire pour boucler notre croisière autour du monde…

Suite du compte rendu de notre croisière tour du monde

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.
Ce contenu a été publié dans Nous suivre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.