Jour 93 Aqaba et découverte de Pétra le joyau de la Jordanie

DSC04483

Levés à 6h30 pour ce 15 décembre 2015. Escale à Aqaba en Jordanie pour une des dernières descentes à terre de cette croisière tour du monde avec le Costa Luminosa. Le bateau entame ses manœuvres d’accostage pendant que nous déjeunons à l’arrière du bateau en profitant du soleil.

Nous avons rendez-vous au théâtre vers 8h30 pour l’excursion 6233: « Confort Pétra », où l’on va découvrir la cité rose, l’un des plus beau joyaux de la Jordanie, et vers 8h50 nous montons dans le bus N°6 qui ne tarde pas à partir.

L’autocar sort rapidement de la ville direction le désert et les montagnes, de temps en temps nous voyons des barrages, signe que la sécurité est bien présente sur ce trajet. Le paysage est aride et les villages ne sont pas nombreux, nous voyons quelques fois des troupeaux de dromadaires, et quelques buvettes. La route est monotone, j’en profite pour faire le pitre en me déguisant en touareg avec l’écharpe à Isabelle…

Après une heure trente de route, nous nous arrêtons sur un plateau, la vue est splendide et je fais quelques photos. Il y a une boutique de souvenirs sans grand intérêt car les tarifs sont prohibitifs.

A 10h40 le bus repart et notre guide en profite pour nous raconter l’histoire de Pétra. Fondée par les Nabatéens, un peuple de bédouins venus d’Arabie il y a au moins 2.000 ans, Pétra devint une importante et richissime forteresse pour protéger les caravanes de passage. Nommée la «Cité rose du désert» depuis bien longtemps, Pétra fut inconnue au monde entier, pendant des siècles, cachée dans les montagnes du sud de la Jordanie. En 106 apr. J.-C., elle tomba dans les mains des Romains qui en firent l’une des villes les plus extraordinaires qui n’aient jamais été construites. Ils ajoutèrent un arc de triomphe, des marchés, des bains, des temples, des magasins et des maisons aux tombes et monuments nabatéens préexistants, taillant dans la pierre des escarpements environnants et faisant de cette ville vivante un incomparable chef-d’œuvre de la sculpture. Après la splendeur de la période romaine, les bédouins reprirent la ville. En 1812, un jeune explorateur suisse redécouvrit Pétra, qui devint soudainement connue du monde et servit plus tard de lieu de tournage au film de Steven Spielberg,  » Indiana Jones et la Dernière Croisade « . A 11h30 nous arrivons au centre des visiteurs du site archéologique.

Pour atteindre le Siq, il nous faudra marcher environ une trentaine de minute. Il faut faire attention et bien se pousser lorsque les petites carrioles à cheval montent et descendent à toute vitesse. Nous commençons à voir les premiers vestiges.

Le Siq est un canyon très étroit qui se déroule sur environ 2,5 kilomètres en d’imposantes parois rocheuses de plus de 90 mètres de haut.

Après le dernier virage, le trésor de Pétra, un temple sculpté dans la roche, haut de 43 mètres sur 28 de large sort des ténèbres et resplendit.

En continuant nous sommes surpris de voir une multitude de temples imposants, de tombes royales, un théâtre romain sculpté, des chambres funéraires.

Un peu plus loin il y a aussi des rues pavées, des maisons, et des anciens édifices publics. Des petites échoppes artisanales proposent des souvenirs. Nous ramassons un peu de sable pour notre collection, et un jeune bédouin nous donne une pierre rouge très friable qu’il transforme en sable en nous faisant un large sourire.

Il est 13h15, il est temps de rebrousser chemin et rejoindre les autres au restaurant.

L’hôtel restaurant Mövenpick – Al Iwan, nous accueille pour le déjeuner et nous propose de goûter quelques spécialités locales. Nous passons la sécurité de l’établissement en mettant nos affaires dans le portique de détection, et nous rejoignons tous nos amis qui sont déjà attablés.

Après mangé, nous allons faire un rapide tour aux petites boutiques à souvenirs et rejoignons le bus qui repars à 15h30 comme convenu. Nous regrettons de devoir repartir aussi tôt, plutôt que de rester un peu plus et profiter du site.

En chemin nous nous arrêtons dans une petite boutique, mais comme le matin les prix pratiqués sont élevés et pas intéressants donc nous n’achèterons rien d’autre. A 18h00 nous sommes de retour au bateau. Le Costa Luminosa a prévu de partir vers 23h00 d’Aqaba pour rejoindre le Canal de Suez, ce qui nous laisse un peu de temps pour découvrir la ville. Une navette part toutes les trente minutes, et après s’être rafraîchis, à 19h00 nous partons pour le centre ville.

Vers 22H00 nous sommes de retour au bateau et mangeons rapidement au buffet, il était temps car celui-ci ferme juste derrière nous au grand dam de certains passagers arrivant derrière nous. Vers 23h00 le Costa Luminosa quitte le quai direction le Canal de Suez.

DSC04667

Suite du compte rendu de notre croisière tour du monde

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.
Ce contenu a été publié dans Aqaba (Jordanie), Escales, Nous suivre, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.