Jour 85 2 ème jour d’escale à Dubaï

Print Friendly, PDF & Email

 

Safari en 4x4 dans les dunes

Aujourd’hui, 7 décembre 2015, c’est le 85 ème jour de croisière depuis que nous sommes partis de Savone le 14 septembre 2015. Ce matin, au programme la balade en 4×4 dans les dunes organisée par Costa Croisière (ref 6721) et comprise dans notre tour du monde. Nous nous levons vers 7h et préparons notre petit sac à dos pour ne rien oublier des lunettes de soleil et autres crèmes de protection. Le point de rendez-vous pour l’affectation des 4×4 est prévue au théâtre vers 8h15 et nous y retrouvons, Jocelyne et Alain ainsi que les deux Michel(e). Nous prenons en commun le ticket N°45 et nous nous retrouvons ainsi dans le même véhicule. A 8h25 après avoir cherché dans les longues files de 4×4 stationnés à proximité du bateau, nous nous installons dans notre véhicule.

Nous patientons jusqu’à 8h45, et notre voiture prend enfin la route du désert.

Après 45 minutes de route nous atteignons l’entrée du désert, nous y faisons une petite halte pour dégonfler un petit peu les pneus, ceci afin de gagner de l’adhérence dans le sable.

Le chauffeur me demande ainsi qu’à Michel de nous installer aux deux places qui sont à l’arrière près du coffre, et ainsi épargner un peu les femmes lorsque le 4×4 sautera un peu… Isabelle s’accroche à l’arceau de sécurité, et nous reprenons notre route.

Le chauffeur slalome entre les dunes en faisant déraper de temps en temps le 4×4, mais ce n’est pas très violent! Je pense qu’ils ont des instructions pour éviter de trop secouer les gens. Nous nous arrêtons pour voir de plus près un troupeau de dromadaires et son gardien et observer la flore locale. Jean-Louis qui est un pépiniériste à la retraite nous montre le bulbe d’une plante qu’il vient de dessabler. Une fourmi rouge se ballade sur le sable et elle n’a pas vraiment l’air d’être dérangée par la chaleur.

Le chauffeur a vu que nous n’avions pas peur de sa conduite et s’enhardi un peu en nous secouant de plus en plus avec sa conduite saccadée et ses coups de volant. Nous croisons souvent des groupes de dromadaires en liberté qui s’enfuient à notre approche, mais leur pattes avant sont entravées, ce qui leurs donne une galopade particulière. Vers 10h35 nous arrivons au campement de bédouins.

A peine descendus du 4×4 nous repérons les deux dromadaires qui sont là pour nous faire faire une courte promenade, sans hésiter nous montons dessus avant que la horde de croisiéristes n’arrive et que nous n’ayons plus le temps de goûter au joie de cette petite initiation…

A l’entrée du campement, un café pas du tout goûtu nous est servi, puis un boisson fraîche sans alcool, je prend une canette de coca-cola, enfin cela doit être du coca, d’après ce qu’il y a d’écrit en arabe sur la bouteille!!! Un stand artisanal montre la fabrication de petites bouteilles colorées délicatement avec du sable. Il y a ici ou là des tentes et objets bédouins, mais il faut bien se rendre à l’évidence: tout cela est purement touristique.

Nous repartons pour la fin de notre périple dans le désert, le chauffeur roule beaucoup plus vite maintenant et nous sommes secoués comme des pruniers! Vers 11h20 nous quittons le sable et rejoignons le bitume. Nous faisons une petite halte pour faire le plein d’essence et regonfler les pneus, et reprenons la route du terminal de croisière que nous atteindrons vers 12h20.

De retour au Costa Luminosa je monte faire quelques photos sur le balcon de notre cabine, le vent s’est levé et les vagues passent au dessus des digues que des engins de chantier stabilisent.

Nous déjeunons rapidement avec Jocelyne et Alain au buffet du bateau, et nous redescendons prendre un taxi pour l’après midi. Nous montons dans le premier taxi, qui démarre immédiatement et je tente de négocier le prix pour le garder avec nous toute l’après midi, mais le chauffeur réclame 500 dirhams, ce que nous trouvons exagéré pour seulement 3h00. A peine parti, celui-ci fait donc demi-tour, et nous redépose devant le terminal de croisière: décidément, nous n’avons pas de chance avec les taxis de Dubaï. Nous remontons dans un taxi, mais avant de monter, nous nous mettons d’accord, ce sera en fonction de son taximètre, qu’il mettra en pause quand il nous attendra. Pour être certains que nous aurons un service soigné, je lui indique que si nous sommes satisfaits de sa prestation, il aura un bonus de 20 dirhams à la fin. Le chauffeur a l’air d’être content, nous partons pour « Palm Jumeirah », la célèbre île artificielle en forme de Palmier. Sur certains immeubles en construction nous pouvons voir de gigantesques panneaux publicitaires.

Nous franchissons le pont menant à l’île, et passons à côté des grandes Résidences « Palm Jumeirah Shoreline », pour rejoindre le bel hôtel Atlantis faisant face à la mer.

Le taxi nous reprend un peu plus loin pour nous emmener au Souk « Madinat Jumeirah ».

Ce Souk est très beau et une véritable caverne d’Ali Baba, mais les prix sont prohibitifs, et nous décidons de ne pas perdre notre temps ici et de reprendre le taxi pour aller voir l’hôtel sept étoiles « Burj Al Arab » en forme de voile.

Nous faisons une rapide halte au portail de l’hôtel, le temps d’une photo souvenir et demandons à être déposer à la plage pour recueillir le sable pour notre collection.

Une fois la collecte effectuée, il est 15h20 et temps de rentrer si nous ne voulons pas rater le départ du bateau en cas de circulation difficile ou d’imprévu, nous remontons dans le taxi qui prend la route du bord de mer pour rejoindre le Costa Luminosa. Nous passons à côté de nombreuses mosquées, villas de grand luxe, et un nombre impressionnant de cliniques spécialisées.

Nous arrivons au bateau vers 16h00 et nous réglons les 150 dirhams que nous réclame le chauffeur, nous sommes très satisfait de sa prestation, je lui donne donc 20 dirhams de plus comme convenu, soit environ 42€ pour 2h30 de services. Cela valait quand même le coup de descendre du premier taxi qui nous aurait coûté 330 dirhams de plus! (+82€)

DSC03895

Ce soir nous appareillons pour Salalah à Oman où nous ferons la prochaine escale de ce tour du monde après demain.

Suite du compte rendu de notre croisière tour du monde

 

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans
A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.

Ce contenu a été publié dans Dubaï (Émirats arabes unis), Escales, Nous suivre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.