Jour 84 1er jour d’escale à Dubaï

DSC03345 (1)

Vers 6h20 ce 6 décembre 2015 le petit jour fait place à la nuit et laisse apercevoir au loin les lumières de Dubaï. A 6h55 nous pénétrons dans port Rashid accueilli par un merveilleux levé de soleil, on se croirait dans un des contes des milles et une nuit. Dans la brume de chaleur nous voyons les silhouettes des gratte-ciels se découper.

Le bateau s’amarre au quai du terminal 3 Berth 35, et à 8h15 nous sommes invités à récupérer la « Landing card » en rejoignant le pont A et débarquer avec nos compères Jocelyne et Alain. Isabelle ouvre la marche en empruntant la première la passerelle. A l’intérieur du Terminal, nous sommes accueillis par un spectacle de dance locale, et nous échangeons quelques euros contre des Dirhams. Notre conférencier, lors de la réunion de préparation de cette escale, nous ayant conseillé de prendre un taxi à l’extérieur du port plutôt que ceux du terminal pour des raisons de coûts, nous décidons de rejoindre la sortie du port à pied.

Nous partons donc rejoindre l’issue indiquée par un des agents du port, mais une fois arrivés sur place le préposé à l’ouverture de la porte nous informe qu’il est seulement autorisé à donner l’accès aux cyclistes, et pas aux piétons!!! Après avoir essayé vainement de faire changer d’avis notre interlocuteur, nous rebroussons chemin mécontents d’avoir marché pour rien et surtout d’avoir perdu notre temps. De retour au terminal, on nous indique que la seule sortie autorisée est loin du terminal, à environ 2km500, donc nous sautons dans le premier taxi direction la tour Burj Khalifa.

A 9h15, après une vingtaine de minutes de parcours, le taxi nous dépose devant le Mall « Séga Républic », d’où nous devrions rejoindre la Burj Khalifa et le guichet « At the Top », qui comme son nom l’indique donne accès à la vue panoramique de la tour. L’endroit est immense avec toutes ses boutiques et son gigantesque aquarium. C’est tellement grand que nous finissons par ne plus savoir où aller. Isabelle et Jocelyne tentent de se repérer sur le petit plan du centre commercial, mais c’est tellement vaste que cela est loin d’être évident! Vers 10h20 après avoir plusieurs fois demandé notre chemin, nous arrivons au comptoir délivrant les billets. J’indique que nous sommes quatre, et que nous souhaitons nous rendre en haut de la tour. La personne me répond: « il y en a pour 500 dirhams (environs 125€) » et nous demandons les billets. En réalité, une fois le ticket de caisse sortie du lecteur de carte bancaire, nous nous apercevons que nous avons payé 2000 dirhams! Soit 125€ par personne, en fait j’avais mal compris, le tarif donné était par personne et non pas pour les quatre! C’est quand même très cher, mais c’est payé et comme nous ne reviendrons peut être plus jamais à Dubaï et que c’est une chose à faire quand on vient ici, nous rejoignons le petit salon où nous attendent des plateaux remplis de dattes qui nous aideront à attendre notre tour pour la visite.

Alain ouvre les hostilités en se jetant sur le plat, on ne va pas se gêner vu le prix que l’on a payé, et nous suivons son exemple goulument, ces dattes sont vraiment délicieuses…On nous sert un thé ou un café suivant nos désirs, et vingt minutes plus tard la visite commence, heureusement car il n’y avait presque plus de dattes dans le plat et nous serions rapidement tombés en pénurie… Nous sommes conduits vers le premier ascenseur qui nous emportera au 125ème étage. Sur les portes des hologrammes indiquent l’étage où se trouvent les ascenseurs. Nous pénétrons dans ce premier ascenseur qui nous transporte en moins d’une minute à 456m au dessus du sol, soit plus de 2 étages par seconde! Arrivés à destination, nous changeons d’ascenseur sans tarder et le temps de le dire, on nous accueille au 148ème étage dans un grand salon panoramique avec une boisson sans alcool et une petite pâtisserie. Nous nous trouvons désormais à 555 mètres. Après avoir profité de la vue depuis les salons intérieurs, nous accédons à la plus haute terrasse d’observation extérieure au monde et profitons de la vue imprenable sur Dubaï et ses alentours. Les gratte-ciels autour ont l’air tous petits! Au dessus de nous la tour s’élève jusqu’à 828m soit 273m de plus, mais l’accès est interdit au public. Nous redescendons au 125ème étage, la vue est possible sur 360°, et nous faisons quelques photos de plus avant de redescendre, notre visite a duré un petit peu plus d’une heure.

Nous ressortons de la tour en repassant par le mall et nous débouchons sur le Burj Khalifa Lake. Nous explorons les alentours et ressortons par la porte du Souk Al Bahar pour prendre un taxi.

Pour 35 dirhams, celui-ci nous dépose au « Old Souk », prés de la rivière Khor et nous faisons quelques emplettes pour rapporter des souvenirs.

Il est maintenant 13h30, nos estomacs criant famine, nous nous mettons en quête d’un restaurant tout en continuant notre visite de la ville. Vers 14h15 nous pénétrons dans le « Desideira », petit établissement qui affiche des tarifs abordables. Nous portons notre choix sur des brochettes de moutons et un assortiment de galette de pain, le tout arrosé d’un Coca-Cola et d’eau, le pays n’autorisant pas la consommation d’alcool.

Nous nous baladons en repassant par le vieux souk, puis nous décidons de rentrer au bateau pour nous reposer avant de ressortir ce soir pour aller voir le spectacle des fontaines. Nous faisons signe à un taxi qui s’arrête et nous montons à bord. Le taxi démarre rapidement, je suis surpris de ne pas voir de compteur, je lui demande alors combien cela va nous coûter, et celui-ci me répond 70 dirhams. Je tente de négocier le prix avec lui étant donné qu’il n’a pas de compteur et que nous sommes à mi-chemin d’une course qui nous a couté seulement 35 dirhams, mais rien n’y fait et nous exigeons de descendre immédiatement. Devant notre insistance, le chauffeur s’exécute, et nous re-dépose au bord d’une route à grande circulation. Nous sommes pas très loin du bateau à vol d’oiseau, mais il faut faire un très grand détour pour y accéder, et c’est trop loin pour finir le trajet à pied. Nous tentons d’héler un nouveau taxi mais les voitures passent à toute vitesse sur ce grand axe et de nombreux taxis passent sans s’arrêter. Enfin l’un d’entre eux s’arrête sur le bord de la route en se faisant klaxonner généreusement, et nous nous engouffrons dedans. Celui-ci à un taximètre et le retour au bateau nous coutera 15 dihrams, auquel j’ajoute 2 dirhams de pourboire pour sa manœuvre d’embarquement périlleuse!

A 16h45 nous sommes de retour à notre cabine, nous nous sommes donné rendez-vous à 19h00 avec nos amis pour notre balade nocturne.

Comme convenu, nous nous retrouvons, et demandons à un taxi de nous conduire au lac artificiel Burj Khalifa Lake, d’où nous pourrons profiter du spectacle des sons et lumières des fontaines. La route dans la ville est splendide de nuit avec tous ses palmiers et ses immeubles illuminés, et vers 19h30 nous arrivons sur les quais, un spectacle vient tout juste de débuter.

Nous sommes émerveillés par la splendeur de celui-ci…

Nous décidons de faire le tour du lac en profitant des spectacles qui ont lieu toutes les trente minutes. Les fontaines font plus de 275 m de long et les jets d’eau atteignent 140 m de hauteur, ce qui équivaut à un immeuble de 45 étages! Il y a 6600 spots étanches et 25 projecteurs de couleur. Cinq grands cercles de jets d’eau complètent ces magnifiques fontaines.

Comme prévu vers 20h00 nous assistons à notre 2ème spectacle…

… Et nous continuons notre tour du plan d’eau.

Nous nous arrêtons pour assister à la version Thriller de Michael Jackson.

Le lac est immense…

un autre spectacle…

Nous continuons notre balade nocturne.

et enfin un dernier petit spectacle avant de rejoindre notre point de départ et aller manger…

La musique du spectacle, Time To Say Goodbye (Con Te Partirò) interprété par SARAH BRIGHTMAN et ANDREA BOCELLI nous rappelle les départs du Costa Luminosa qui reprend sur ses hauts parleurs extérieurs cette chanson lors de chaque appareillage. La vidéo reste muette car les auteurs refusent la diffusion de leur bande sonore!

Le spectacle terminé nous rentrons dans le Mall pour trouver un food cour et s’y restaurer car tous les restaurants autour du lac pratiquent des tarifs prohibitifs… Nous mangeons dans un petit fast-food, des salades pour les uns et des hamburgers pour les autres…Nous nous en tirerons pour 145 Dirhams soit environs 36€ pour les quatre.

Une fois restaurés, nous nous baladons dans le grand centre commercial, il est près de 22h30 et toutes les boutiques sont ouvertes! Le plafond d’une grande galerie est décoré avec des centaines de parapluies. L’endroit est tellement grand, qu’il abrite une grande patinoire et un simulateur de vol d’A380! Nous croisons un employé qui se déplace en voiture électrique dans les étages.

Vers 23h nous reprenons un taxi pour rentrer au bateau, nous avons passé une super soirée.

Suite du compte rendu de notre croisière tour du monde

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.
Ce contenu a été publié dans Dubaï (Émirats arabes unis), Escales, Nous suivre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.