Jour 77 premier jour d’escale à Cochin en Inde

Print Friendly, PDF & Email

DSC01700

Nous avons décidé de prendre notre temps ce matin du dimanche 29 novembre 2015 car le Costa Luminosa arrivera à Cochin en Inde vers midi pour deux jours d’escale. Je passe donc le début de matinée à travailler sur le blog pendant qu’Isabelle regarde un film à la télévision de la cabine. La température a encore monté et avoisine désormais les 32°C. Nous prenons un rapide déjeuner vers 10h45 et nous préparons nos affaires pour la journée à terre. Nous voyons de plus en plus de bateaux et des échassiers debout sur de grandes mottes d’algue à la dérive. A 11h30 nous montons au pont 9 à l’arrière du bateau près de la piscine « Delphino » pour regarder s’approcher la côte, de grands dauphins jouent autour du bateau.

Nous quittons la mer d’Arabie en croisant des petits bateaux de pêcheur colorés et entrons dans le Lac « Vembanad Lake » pour s’amarrer à notre quai réservé habituellement aux bateaux transportant le charbon, sur l’île de Wellingdon au nord de la base aérienne militaire. Sur les berges nous pouvons voir les pêcheurs déployer de grands filets maintenus par des énormes structures en bois. Nous croisons également quelques navires militaires et des grandes jonques en bois assurant la navette entre les différentes îles présentes dans le Lac. Le bateau entame un grand demi tour et exécute les manœuvres d’accostage pendant que de grands aigles tournoient autour de nous en rasant l’eau pour attraper quelques nourritures à la surface de l’eau. De grands tas de charbon parfois fumant longent le quai et l’odeur n’est vraiment pas agréable.

A midi nous avons rendez-vous pour le face à face avec les autorités au théâtre mais nous sommes le 45ème groupes à passer, et l’attente est longue alors nous nous éclipsons avec Alain au grill du bateau et revenons quelques minutes plus tard avec deux assiettes remplies de jambon de pays et de petits sandwichs accompagnées de boissons… Nous pouvons désormais attendre notre tour sereinement! Une heure plus tard, les officiers de l’immigration nous prennent nos passeports et nous donnent en contrepartie le « Cochin Landing Permit », sésame autorisant la sortie à terre. Nous montons déjeuner rapidement au buffet, et faisons une petite sieste rapide.  A 14h45 nous allons chercher nos tickets pour le bus 19 au théâtre du bateau, puis filons rapidement à l’anglaise avec Alain pour échanger des Euros contre des Roupies au stand mis en place sur le quai par les autorités locale, et retrouvons Isabelle et Jocelyne qui nous attendent devant l’autobus.

Au programme de ces quatre prochaines heures, un tour de la ville avec l’excursion N° 6341 intitulée « Les hauts lieux de Kochi ». Le car s’ébranle et parcoure les deux kilomètres qui nous séparent de la sortie du port. Les accompagnateurs Costa non pas de visas leur permettant de travailler en Inde (Histoire de coût???), et par conséquence n’ont pas le droit d’assurer la traduction. D’habitude, je n’ai pas trop de difficultés à comprendre mais la guide qui s’exprime en anglais n’articule pas du tout, et je ne comprends rien!. Le bus s’arrête au barrage de la sécurité du port, un officier d’immigration monte à bord pour vérifier que nous avons tous le permis de sortir du port. L’autobus repart et nous commençons à parcourir la ville et ses routes chaotiques sales encombrées par les bruyants tuk-tuks, les camions aux cabines très décorées et parfois des chèvres et des vaches en liberté.

Nous passons devant de nombreux lieux de culte, et nous nous arrêtons dans la rue des juifs avec tous ses petits marchands proposant une grande variété d’articles, d’épices et de vêtements en Cachemire et soies, et rejoignons la vieille Synagogue datant de 1568 qu’il est interdit de photographier. Nous nous déchaussons pour pénétrer dans une grande salle carrée avec de vieux lustres en verre, l’endroit est austère et n’est pas très remarquable à notre goût et ressortons aussi vite que nous sommes entrés pour visiter les petites boutiques et faire quelques achats souvenir, certaines ont de nombreux objets d’art anciens et nous trouvons un petit sablier en laiton qui nous servira pendant nos jeux de scrabble.

Nous rejoignons notre bus pour une halte dans une grande boutique d’objets d’arts trop touristique à mon goût et je sors faire quelques photos des rues adjacentes.

Il est 17h20 quand nous arrivons dans la plus vieille église européenne d’Inde, St Francis que nous visitons. A la sortie il y a quelques vendeurs ambulants, où nous faisons quelques emplettes. La guide dont nous n’avons pas réussi à comprendre ses instructions a disparue et nous perdons de vue notre groupe. Nous décidons donc de rejoindre l’autocar en nous impatientant un peu à force d’attendre, non loin de là un grand terrain accueille les enfants du village qui jouent au ballon, au base-ball ou bien avec des cerf-volants. Quelques dizaines de minute plus tard nous voyons arriver un des accompagnateur de la guide qui nous invite à le suivre, et nous retrouvons le groupe revenant du Palais Hollandais et ses fresques caractéristiques, nous avons raté ce qui est présenté comme le clou de l’excursion! Nous passons à pied devant un grand parc pour les enfants et arrivons au bord de la rivière où se dressent de majestueux filets de pêche chinois.

Nous ne verrons pas les pêcheurs en action, je crois comprendre que ceux-ci ne sont utilisés que le matin, à moins que cela ne soit à cause de la marée, bref la réponse de la guide est confuse. Nous continuons notre visite de la ville à travers la fenêtre du bus et nous apercevons d’autres lieux de culte et encore des vaches et des chèvres au bord de la route. Nous regrettons notre choix pour cette excursion sans intérêt culturel, nous aurions mieux fait de prendre des tuk-tuks comme nous l’avons fait la veille à Colombo, cela aurait été moins cher et sans aucun doute beaucoup mieux.

A 19h00, nous sommes de retour au port et nous décidons que nous ne ressortirons pas ce soir comme nous avons l’habitude de le faire lors des escales de plusieurs jours, car la ville est trop loin du port, et Costa Croisière a cru bon de ne pas proposer de navette, et c’est bien dommage…

DSC01924

Suite du compte rendu de notre croisière tour du monde

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.
Ce contenu a été publié dans Cochin (Inde), Escales, Nous suivre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.