Jour 76 Escale à Colombo au Sri Lanka

Print Friendly, PDF & Email

 

DSC01577

Je me lève vers 6h30 ce samedi 28 novembre, un bateau passe à proximité dans la brume. A 7h15 le Costa Luminosa entre dans le chenal matérialisé par les bouées rouges et vertes puis la côte du Sri Lanka se rapproche rapidement. Une heure plus tard le navire entame son accostage dans le port de Colombo, les autocars prévus pour les excursions nous attendent déjà sur le quai. Nous sommes arrêtés dans une partie du port réservée d’habitude aux bateaux de marchandises, et de notre balcon nous avons du mal à distinguer la ville car celle-ci est assez loin et plongée dans la pollution. A 8h30 nous descendons au Théâtre Phoenix au pont 2, point de rendez-vous pour le départ de notre excursion 6062 « Parfums d’antan de Colombo », et on nous attribue le bus N°6.

Nous nous installons dans le bus qui quitte la zone portuaire à 9h20 direction l’église de Sainte Lucie en passant par les quartiers « El Forte » et « Pettah bazar ». Dans les rues, les tuk-tuks vont et viennent par centaine. Notre premier arrêt est l’église catholique typique de style portugais avec ses statues colorées.

Le car repart pour le tour panoramique de la ville en passant notamment devant le musée de Colombo. Au loin nous voyons la plus grande tour en construction de Colombo en forme de fleur de lotus et la gare « porte de Colombo », puis le parlement et son bâtiment construit par les Britanniques. Le bus n’est pas rempli complètement ce qui nous permet d’être près d’une fenêtre, c’est plus facile pour faire les photos au travers des glaces qui sont relativement propres, ce n’est pas souvent alors autant le souligner. Un peu plus loin c’est le tour du premier hôtel construit au Sri Lanka.

A 10h15 nous nous déchaussons pour entrer dans temple bouddhiste « Aasokaramaya » et voir ses décors aux couleurs principalement or et bleue. Nous y voyons des grandes statues de bouddha dans différentes pauses. Un guide nous explique pendant environ 20 minutes les différentes scènes et le bus repart vers la boutique de souvenir qui sera notre prochain arrêt.

Dans cette boutique, il y a des reproductions religieuses, des bijoux, des masques et des épices, nous achèterons quelques paquets de thé de Ceylan, ancien nom donné au Sri Lanka. Avant de partir du magasin, Isabelle fait la pose à l’avant de notre autobus.

Nous roulons au travers de la ville et passons rapidement devant le plus grand parc de Colombo appelé « Le Parc Viharamahadevi » ou « Victoria Park », devant l’ancien hôpital général aux briques rouges et aux dômes dorés datant de 1657 et transformé en hôpital pour les yeux, puis c’est au tour de la grande salle de spectacle en forme de fleur de lotus. Ensuite la Mairie (appelée aussi maison blanche) et nous nous stoppons à l' »Indépendance Mémorial Hall » où nous attendent quelques charmeurs de serpents et autres dresseurs de singe.

A 11h50 le car reprend sa route dans la ville en passant au palais des congrès, dans le quartier chrétien et près de l’ancien phare qui s’appelle désormais la tour du clocher. A 12h25 on nous donne quartier libre pour 50 minutes dans l’ancien hôpital hollandais transformé en quartier commercial avec boutiques et restaurants pour y faire quelques emplettes, mais nous commençons à avoir faim!. Nous nous attablons à la terrasse du restaurant « Ministry of Crab » alléché par sa carte de spécialités à base de crabe en demandant d’être servi rapidement.

Nous commandons 4 plats de crabe au curry accompagné de riz et de pain le tout arrosé d’eau en bouteille et de bières. Nous enfilons les tabliers de protection au slogan « Keep calm and crab on » (reste calme et occupe toi de ton crabe) et 20 minutes plus tard nous nous délectons avec ces crabes en s’en mettant plein les doigts. Au cours du repas nous voyons arriver le guide avec quelques passagers sur la petite place donnant sur la terrasse du restaurant. Voyant que nous n’aurons pas le temps de finir de manger avant le retour au bus, je vais voir le guide et le préviens que nous quittons l’excursion et que nous reviendrons par nos propres moyens au bateau. Nous finissons nos assiettes de curry de crabe tranquillement.

A 13h40, repus, pendant que les autres sont partis aux sanitaires, je part en quête de deux tuk-tuks que je réserve pour l’après midi après avoir négocié le prix de 35€ et sur le programme de l’après midi. Nous partons sans tarder pour un premier temple bouddhiste où nous arrivons vers 14h00.

L’arrêt sera court car le temple est fermé car les moines sont en train de manger. Les deux tuk-tuks nous dépose ensuite au Temple Gangaramaya Vihara. Le Gangaramaya Vihara est l’un des temples les plus vénérés du pays, décoré avec un merveilleux travail en laiton, des sculptures en pierre, et d’autres arts bouddhistes. Il comprend le Vihara (monastère), Le Cetiya (pagode), Le Vihara Mandiraya  qui est plein de statues colorées de Bouddha, Le Seema Malaka, l’arbre de la Bodhi, la Chambre de Relic, une bibliothèque et un musée qui conserve tous les cadeaux parées de bijoux et dorés offerts par les fidèles et sympathisants au fil des ans, il y a même une collection de vieilles lunettes et anciennes caméras.

Notre chauffeur qui nous sert également de guide répond à nos questions et nous explique les significations des statues et objets exposés. Deux veilles « Roll Royce » et « Mercedes » sont garées sous un préau. Au bout de la cour des statues de Bouddha du style thaïlandais ont été placés en escalier pour saluer la ligne d’horizon.

Il se met à pleuvoir, et nous sommes bien contents d’être abrités.

Nous ressortons à 15h50 très content d’avoir pu voir ce temple dont la visite est indispensable si l’on va à Colombo. Nous retournons au Parc Viharamahadevi que nous n’avons qu’entrevu ce matin avec l’excursion en autocar, pour y faire quelques photos sous la pluie.

Nous remontons dans nos véhicules respectifs et il faut s’accrocher car les règles de conduites sont un peu différentes ici. Celui qui a la priorité, c’est celui qui passe le premier, et certains demi-tours opérés par nos chauffeurs sont un peu gonflés! Nous passons dans la rue des arts où sont exposés de nombreux tableaux directement posés sur les clôtures, et filons au bord de mer pour aller boire un rafraîchissement dans un restaurant.

En sortant, je traverse la chaussée et la voie de chemin de fer pour descendre sur les cailloux pour recueillir le sable de notre collection. Mais la mer est haute et il faut jongler entre les vagues pour prendre le sable humide. Un train arrive, je fais les photos souvenir, et je rejoins les autres.

Nous nous sommes mis d’accord pour la visite d’un petit marché typique réservé aux autochtones loin des quartiers touristiques,  nos véhicules se garent vers 16h10 sur le parking d’un marché réparti sur plusieurs étages d’un immeuble. Il y a de beaux étales de légumes rangés admirablement, mais il y a aussi d’autres de poissons ou de viandes sans réfrigération. Les corbeaux présents volent de temps en temps de la nourriture, j’en prend même un en photo qui a un morceau de viande dans le bec.

Vers 16h50 les tuk-tuks nous déposent devant l’accès au port car ils n’ont pas le droit d’aller jusqu’au bateau, comme nous sommes contents de leur prestation, nous leur donnons 10 euros de pourboire. Nous parcourons le dernier kilomètre à pied pour rejoindre le Costa Luminosa vers 17h10 qui appareil a 18h00 pour l’Inde et le port de Kochi (Cochin).

Suite du compte rendu de notre croisière tour du monde

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.
Ce contenu a été publié dans Colombo (Sri Lanka), Escales, Nous suivre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.