Jour 72 escale et aventure dans la nature à Langkawi (Malaisie)

Print Friendly, PDF & Email

DSC00629

Au petit jour de ce 72ème jour de croisière autour du monde, nous commençons à voir de plus en plus de petits bateaux de pêche, signe avant coureur que nous nous rapprochons de la terre. Et c’est en ce mardi 24 novembre 2015 vers 8h10 que nous distinguons les premières îles de l’archipel de Langkawi qui en compte 99. Autour de nous de grands navires militaires gardent les côtes de la Malaisie. A 8h45 le bateau entame son approche pour se mettre à quai de l’île principale appelée Langkawi.

A 9h40 avec les deux Michel, Jocelyne et Alain, nous descendons la passerelle du navire et empruntons la longue allée sur pilotis menant à la terre ferme. Pour aujourd’hui j’ai organisé une sortie avec l’opérateur privé « Dev’s aventure Tours », et si tout ce passe comme prévu, un chauffeur avec un mini van doit nous attendre à partir de 9h45 devant l’hôtel « Resort World » que l’on aperçoit devant nous. Après avoir fait le tour de l’établissement et l’avoir traversé, nous retrouvons le véhicule et son chauffeur qui nous invite à monter. Je prends place avec Michel juste derrière le chauffeur afin que nous assurions pour les autres la traduction car pour cette excursion il n’a pas été possible d’avoir un guide et un chauffeur parlant français.

Le véhicule prend la route de « Jetty Kilim » et 50 minutes plus tard nous arrivons au « Kilim Karst Geoforest Park » où notre charmante guide nous accueille. Nous faisons une petite pause sanitaire après nous être acquitté des 0.40 Ringits (environ 5 cts d’euro), et nous embarquons dans le petit bateau en bois  qui peut transporter 12 personnes.

Le bateau démarre, et vers 10h45, nous dépose à « Gua Kelawar », le ponton d’accès à la grotte aux chauve-souris.Nous prenons la petite passerelle en bois qui nous permet de passer dans la mangrove, et pénétrons dans la grotte. Il ne faut pas faire de bruit ni utiliser les flashs pour ne pas effrayer les chauve-souris qui dorment la journée. Notre guide, en nous guidant avec une petite lampe qui éclaire à peine, nous explique que ces animaux mangent des fruits et des moustiques, et nous renseigne sur la création des stalagmites et stalactites qui sont présentent au sol et au plafond. Il y a des racines d’arbre qui ont crevé le sommet de la grotte et vont chercher l’eau dans l’humidité de celle-ci.

L’autre côté de la cavité débouche sur une nouvelle passerelle au milieu de la mangrove, nous faisons une petite pause photo, et la guide nous montre la biodiversité du site, en prenant soin de nous donner tous les détails sur la faune et la flore environnante. Nous voyons des arbres et des plantes indigènes, des poissons dans l’eau et sur les racines des arbres.

Nous retraversons la grotte en sens inverse car la suite de la grotte est un peu remplie d’eau et de serpents d’eau qui ont momentanément élus domicile, et vers 11h30 après la photo de groupe, nous ré-embarquons dans notre embarcation à moteur.

Nous parcourons les petit canaux de la rivière Kilim bordés de chaque côté par la mangrove. Nous avons de la chance de faire une excursion privé, car nous voyons débarquer à la grotte les centaines de passagers du Costa Luminosa qui ont choisi de faire cette visite avec l’organisation du bateau. Je demande à notre guide si nous risquons de les croiser sur l’eau car vu le nombre de personne cela va être « les Champs Elysée », mais celle ci me rassure tout de suite en nous disant que les grands groupes naviguent sur d’autres canaux, et que nous passerons par les voies qu’empruntent les pêcheurs locaux. Nous avons la chance d’observer des chiens sauvages blottis dans les racines et un serpent venimeux.

Nous passons devant un petit village de pêcheurs, en apprenant que les bateaux avec de grands arbres moteurs tenant l’hélice sont de fabrication thaïlandaise, les autres étant malais et nous longeons un grand quai où des personnes s’affairent sur un filet et où sont amarrés de grands bateaux de pêche.

En observant attentivement les berges, nous voyons notre premier aigle de mer: le « White-bellied Sea Eagle », puis un autre.

Le pilote du bateau nous demande d’enfiler nos gilets car nous allons sortir de la mangrove, et l’embarcation prend rapidement de la vitesse direction une petite plage déserte où nous allons nous baigner en toute tranquillité. A 12h30 nous débarquons pour patauger dans l’eau à 30°, la Thaïlande est à l’horizon.

A 13h00 nous renfilons nos gilets de sauvetage, et le bateau s’éloigne rapidement de la petite île. En chemin nous nous arrêtons faire une photo du groupe devant le grand panneau « Kilim Geoforest Park » fixé sur la falaise, et nous repartons pour arriver vers 13h20 dans la zone où nous observons les aigles. Il y a deux types d’aigles qui nous survole en pêchant la nourriture qu’un bateau déjà sur place  a jeté dans l’eau.

Nous restons une dizaine de minute à observer les rapaces évoluer au dessus de nous, et partons continuer notre découverte de la nature Malaisienne. Le pilote du bateau coupe son moteur car il a vu un singe dans un des arbre, et nous pouvons voir plusieurs macaques, dont un groupe de cinq  singes blottis les uns contre les autres sur une branche, et le bateau reprend sa route.

Nous arrivons au restaurant flottant « Hole in the Wall » à 13h40. Le déjeuner est constitué d’une soupe de crevette ou de poulet plus ou moins « spicy » (épicée) suivant les goûts, de crevette ou de poulet frit accompagnés de riz, de fruits exotiques et nous pouvons choisir une boisson dans le réfrigérateur mis à disposition.

La visite de la ferme aux poissons juxtaposant le restaurant nous permet d’observer différentes espèces de poisson, y compris une grande raie, des mérous et un énorme mollusque dans sa coquille.

Nous quittons le « Hole in the Wall » vers 15h00 pour retourner à l’entrée du parc et sur les fils d’alimentation électrique suspendus dans les branches de la mangrove, nous voyons quelques singes évoluer, puis d’autres dans le feuillage. Le bateau s’amarre au quai de débarquement 10 minutes plus tard, et sur la vase deux « Gobis », font face à face en se battant.

Nous retrouvons notre chauffeur de taxi qui nous attend. Il fait la remarque à notre guide que nous sommes en retard sur le planning, en fait, il était prévu qu’il nous récupère vers 14h45, nous avons 25 minutes de retard. Nous ne nous attardons pas et prenons la route pour retrouver le Costa Luminosa. En chemin nous longeons quelques rizières.

A 16h00 le taxi nous dépose au point de rendez-vous du matin, et nous prenons place à la terrasse de l’hôtel pour fêter cette superbe journée en dégustant des bières et jus de fruits bien frais.

Nous sommes de retour au bateau à 17h00, et à 18h50 le bateau largue les amarres pour l’île de Phuket.

Suite du compte rendu de notre croisière tour du monde

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans
A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.

Ce contenu a été publié dans Escales, Langkawi (Malaisie), Nous suivre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.