Jour 69 2ème jour d’escale à Singapour

DSC09794

Nous nous levons ce matin 21 novembre vers 7h30, après avoir bien dormi et contents que cette toux qui nous tenait depuis quelques semaines est complètement disparue. Après le petit déjeuner, vers 8h45 nous nous rendons au théâtre du Costa Luminosa pour recueillir l’autocollant N°14 que nous devons coller sur notre polo afin de pouvoir monter dans le car qui nous transportera pendant l’excursion « L’esprit de Singapour », comprise dans notre croisière tour du monde. A 9h10 nous avons pris place dans le bus et commençons la visite panoramique de Singapour.

Il est dommage que cette excursion n’est pas été faite hier, car nous empruntons des routes similaires que nous avons déjà parcourues. Nous passons à proximité de l’hôtel Raffles, et faisons une halte au « Merlion Park » d’où nous avons vu le spectacle son et lumière hier soir.

Nous reprenons notre route à 9h50 en continuant la visite de la ville avec ses quartiers administratifs, puis nous traversons très rapidement Little India, mais cela n’est pas grave, car nous avons décidé de l’explorer un peu plus tard dans la journée.

Une heure plus tard, nous arrivons enfin aux jardins Botaniques, seul véritable intérêt de cette excursion qui survole plus la ville qu’elle ne la fait découvrir. « Singapore Botanic Gardens », commencé en 1859 et inscrit à l’héritage mondial de l’Unesco, accueille la plus grande collection d’orchidées au monde avec ses mille espèces de fleurs et ses deux milles hybrides créées depuis 1928. Nous disposons de seulement 45 minutes pour explorer le « National Orchid Garden », et après avoir franchi les barrières de cette partie payante, nous parcourons au pas de course certaines allées de ce merveilleux parc qui mériterait une visite d’une bonne demi-journée tant le lieu est grand. Le jardin est bercé par le bruit rythmé des grillons qui par moment accélèrent en cœur leurs frottements en émettant un son très aigu. Les orchidées sont vraiment belles avec toutes ces couleurs. Sur une petite placette nous découvrons une drôle d’horloge solaire en forme de sphère, je vérifie sur ma montre, celle-ci indique bien l’heure actuelle.

D’ailleurs, en parlant d’heure, le temps est passé trop vite et nous devons rejoindre le véhicule car il est 11h30, et le bus part dans 5 minutes pour Chinatown, le quartier chinois que nous avons déjà exploré hier. En route, le guide nous apprend que nous allons visiter le temple que nous avons vu précédemment, mais bonne surprise, les étages supérieurs proposent un muséum sur le bouddhisme et ceux-ci sont visitables, hier lors de notre passage, nous avons complètement zappé cette possibilité et c’est tant mieux, nous pourrons ainsi occuper agréablement les 20 minutes qui nous sont allouées pour découvrir le quartier chinois!

A 12h25, sans tarder nous montons au 4ème étage de l’édifice, par l’un des deux ascenseurs disponibles au public, et empruntons un petit escalier qui mène au 5ème étage. Au sommet de celui-ci se trouve un jardin coloré entourant un petit bâtiment abritant un grand cylindre que nous faisons tourner à l’aide d’une grande rampe circulaire. nous continuons notre visite en parcourant les étages inférieurs qui proposent de nombreuses expositions bouddhistes et retracent l’histoire de cette religion en exposant de nombreux objets et icônes. Certains passagers tentent de se connecter à l’internet gratuit diffusé dans le quartier, mais comme moi la veille, il faut donner son numéro de téléphone sur la page d’accueil du wifi gratuit pour recevoir par sms le code d’accès, et n’ayant pas de téléphone portable, c’est peine perdue…

Encore une fois, il a fallu finir la visite au pas de charge, et nous réintégrons le bus vers 12h45 qui nous dépose au terminal de croisière à 13h15. Nous retournons à la cabine quelques instants pour nous rafraîchir, et allons manger au buffet du 9ème étage. Nous avons prévu une nouvelle fois de diner en ville, et nous prenons notre temps afin de recharger correctement nos batteries pour la suite de la journée en faisant une petite sieste, et écrire nos cartes postales. A 15h25, frais et dispos, un taxi nous transporte au « Sim Lim Center », « Mecque » de l’électronique pour ceux qui veulent acheter des équipements photo ou informatique à Singapour. Dans l’entrée de ce centre commercial haut d’environ 6 ou 7 étage, trône une grande reproduction de jonque ancestrale chinoise entièrement faite en pierre de jade. J’achète un chargeur séparé supplémentaire pour pouvoir recharger ma deuxième batterie d’appareil photo en même temps que celui-ci, et visitons les échoppes de trois étages le temps que Jocelyne et Alain, qui nous accompagnent, achètent leurs clés USB.

A 17h00 nous entrons dans « Little India », le quartier hindou, dont l’entrée est matérialisée par un grand panneau décoré surplombant la rue, celui-ci se trouve à 500 mètres à peine du centre commercial. Quelques centaines de mètres plus loin dans une petite rue adjacente, nous pénétrons dans un petit bar-restaurant pour y boire un rafraîchissement. Dans l’entrée il y a des cours de cuisine où 5 apprentis cuisiniers s’exercent sous les conseils d’un chef. Les murs sont recouverts d’inscriptions laissées par les précédents clients, et je ne résiste pas à demander la possibilité de laisser nous aussi une trace de notre passage dans les lieux. La tenancière me tend un marqueur indélébile rouge avec un large sourire, et sur l’un des carreaux jaune présent au dessus de notre table, j’inscris  » RV IZA ALAIN JO 2015 FRANCE », qui sait, peut être qu’un jour nous repasserons par là pour revoir cette inscription.

Nous continuons notre visite du quartier, en s’arrêtant de temps en temps pour visiter quelques échoppes ou faire quelques photos amusantes.

Nous entrons dans un temple hindou sur « Serangoon Road », avec sa grande porte en bois recouverte de petites clochettes dorées et débouchons sur une grande salle colorée dédiée à Shiva et de nombreuses personnes méditent ou font une prière silencieuse.

Vers 18H00 nous nous dirigeons vers le centre commercial « Mustafa Center » célèbre pour y trouver de tout à tous les prix. Cet endroit qui est ouvert 24h sur 24, a plusieurs étages qui grouillent de monde, et effectivement il y a de tout et vraiment à tous les prix.

Nous en profitons pour acheter quelques souvenir et à 18h50 nous ressortons pour découvrir les jolies lumières de la rue, la nuit commence à tomber.

Nous commençons notre quête pour trouver un restaurant typique et vers 19h00 et après avoir vu quelques établissements trop typique à notre goût nous entrons dans un « food cour ». Nous achetons quelques bières « Tiger » et de l’eau en bouteille au stand des boissons et prenons notre temps pour choisir à l’un des comptoirs ce que nous allons manger. Avec Alain nous avons décidé quand même de tester les spécialités locales,  un des restaurateurs propose de la tortue et du crocodile, j’hésite, mais à la vue de la photo représentant une patte répugnante de reptile sortant d’un bol de soupe, je me ravise et nous préférons nous rabattre sur un plat un peu plus conventionnel!. Nous commandons quatre plats identiques à base de crevette. En fait de plat on nous emmène des bols de soupe où baignent quelques malheureux morceaux de poissons non identifiables! Il faut dire que pour moins de deux euros par personnes, il ne faut pas être trop difficile, au moins on pourra dire que nous aurons mangé « local ». Alain décide de s’occuper du dessert, et revient quelques instants plus tard avec un grand sourire en nous indiquant qu’il a commandé un assortiment de glace. Les glaces seront à l’image de la soupe, en gros de la glace pillée recouverte d’une espèce de compote de mangue, de quelques petits morceaux de poire, d’autres de litchis, et enfin une dernière avec des petites billes translucides et colorées de « je ne sais quoi » et vraiment pas terrible!…

Au cours du repas, Jocelyne a la bonne idée de nous proposer de retourner à Garden By The Bay pour voir le site illuminé, et après cette expérience de cuisine locale, nous hélons un taxi dans la rue qui nous emporte aux jardins. Il faut dire qu’à Singapour les taxis ne sont vraiment pas chers et pour environs 12$S, soit environ 8€, nous sommes déposés vers 20h40. Les arbres sont très colorés et à peines arrivés, ceux-ci s’animent et la musique retenti, nous avons la chance d’assister à un spectacle son et lumière. On peut vraiment dire qu’on ne pouvait pas faire mieux question timing. Nous passons un formidable moment pendant les quinze minutes de la représentation, et vers 21h30 nous reprenons un taxi qui nous redépose au quai du bateau. Le tarif de la course sera plus cher de 9$S passant à 21$ car il y a une taxe pour tous les taxis prenant les usagers dans le parc, mais cela reste plus pratique que le métro et beaucoup plus rapide. Nous nous couchons très satisfaits de notre 2ème journée d’escale à Singapour.

Suite du compte rendu de notre croisière tour du monde

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.
Ce contenu a été publié dans Escales, Nous suivre, Singapour (Singapour). Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.