Jour 68 1er jour d’escale à Singapour

Print Friendly, PDF & Email

DSC09382

Ce 20 novembre 2015 vers 4 heures du matin, le bateau entre par le détroit de Malacca dans le rail maritime qui relie la mer de Chine du Sud à l’Océan Indien. Le trafic maritime est très dense et nous voyons les lumières de très nombreux navires qui effectuent la route Europe/Asie. A 6h00 nous passons à proximité du phare de Horsburgh, nous commençons à distinguer les lumières de la côte Malaisienne et à 7h30 nous embarquons le pilote du port de Singapour à bord. Nous voyons au loin décoller de nombreux avions A380 qui effectuent un vaste virage en passant au dessus du Costa Luminosa et disparaître à l’horizon.

Il est 9h00 lorsque le bateau termine ses préparatifs, et quinze minutes plus tard nous débarquons avec Jocelyne et Alain pour partir à la découverte de Singapour. Cela fait 5 jours que nous naviguons et pas question de prendre le moindre transport en commun, les « Jardins by the Bay » se trouvent à environ 3 km, et c’est à pied que nous ferons le trajet en empruntant la « Marina Gardens Drive ». Une demi-heure plus tard nous arrivons dans le magnifique jardin, accueillis par d’immenses arbres artificiels et nous allons acheter les tickets (28$S) pour visiter les deux attractions inévitables du site: Cloud Forest et Flower Dome.

A 10h20 nous pénétrons dans la Cloud Forest, immense dôme de métal et de verre, au pied d’une énorme cascade où l’eau s’échappe à plus de 35 mètres de haut. Au centre de l’édifice se situe une montagne artificielle reproduisant les écosystèmes d’une région montagneuse tropicale à différentes altitudes. Les nombreuses passerelles permettent de découvrir une flore luxuriante en passant d’étage en étage au travers de la montagne et la vue du bas est impressionnante. Nous montons dans l’ascenseur qui nous emporte au sommet, la vue des alentours du parc sur les jardins et la ville est très belle et nous descendons tranquillement en observant les plantes et fleurs qui recouvrent complètement les parois, la vue du haut est vertigineuse. L’intérieur de chaque niveau est aménagé avec des stalactites et des stalagmites géantes, d’autres avec des salles d’expositions donnant des explications sur le fonctionnement du site, les écosystèmes ou sur le réchauffement climatique, le tout parsemé de statues et autres artefacts. Vers 11h45 nous ressortons du dôme en passant par l’inévitable boutique à souvenirs vraiment contents de cette belle découverte.

Nous entrons maintenant dans le deuxième énorme dôme du site décoré aux couleurs de Noel: le Flower Dome, où nous observons la flore des régions méditerranéennes et subtropicales avec des oliviers millénaires, des baobabs, des cactus de toutes sortes, des plantes multicolores et des orchidées magnifiques. Il y a d’impressionnantes sculptures en bois faites à partir d’énormes racines et de nombreuses statues.

A 12h30 nous ressortons pour continuer à découvrir le parc, mais la passerelle qui relie deux des énormes arbres artificiels de 22 mètres de haut est fermée car l’orage menace et nous décidons d’aller déjeuner dans le restaurant du parc. Il était temps car le tonnerre se fait entendre et une énorme pluie tropicale s’abat sur le site. Nous avalons tranquillement nos plats de pâtes au saumon et de tagliatelles à la carbonara arrosée d’une bonne bière locale, le temps que l’ondée passe, puis nous ressortons du parc direction le quartier de Chinatown et ses temples légendaires. Nous passons par la passerelle « the Helix » avec ses grands tubes en inox reproduisant la forme de l’ADN pour traverser la rivière « Singapore » et nous nous retrouvons sur l’esplanade faisant face au « Marina Bay Sand », triple hôtel relié par une terrasse accueillant une piscine de 150m de long, et du muséum des sciences en forme de main ouverte vers le ciel.

Le temps de quelques photos et nous reprenons notre route en passant le long des rues décorées de Chinatown et entrons dans le grand temple « Buddha Tooth Relic » haut de cinq étages et abritant un musée. Nous traversons ce lieu de culte bouddhiste aux couleurs rouge et or, aux odeurs d’encens et tout en entendant les prières résonner. Il y a d’innombrables statues et reliques recouvertes d’or, et nous pénétrons dans une grande salle, où cinq moines récitent au micro une prière rythmée en cœur, et ressortons par la sortie opposée à l’entrée, ne pensant pas que nous pouvons visiter les étages supérieurs du bâtiment. Nous apprendrons le lendemain en repassant avec l’excursion comprise dans la croisière, que nous pouvons les visiter.

Nous débouchons dans une rue commerçante faite de petits stands à souvenirs, mais il n’y a pas grand chose d’intéressant à voir ou à acheter, et nous faisons une pause pour déguster une bière chinoise bien rafraîchissante puis entrons dans un marché souterrain aux poissons mais cela ne doit pas être l’heure adéquat car presque tous les étales sont vides. L’odeur est très forte et sans tarder, nous reprenons notre route en longeant certaines boutiques herboristes proposant également toute sorte de poissons et de mollusques desséchés, il y a même des ailerons de requin, et rejoignons le temple « Sri Mariamman ».

L’endroit est très dépaysant avec ses toitures recouverte de statues, et après s’être déchaussés comme l’exige la coutume, nous pénétrons dans la salle principale où de nombreuses personnes se recueillent en passant de statue en statue dans un ordre bien défini sous la musique religieuse de deux musiciens. Après avoir admiré le décor intérieur, ses différentes statues de Shiva et ses plafonds aux peintures vives, nous continuons la visite des extérieurs avec ses icones insérées dans les murs et ses toitures recouvertes d’innombrables sculptures pastels de personnages, de vaches et de lions, le tout surmonté de magnifiques dômes colorés aux pointes recouvertes d’or.

Nous nous baladons pendant environ une heure dans le centre, puis la nuit commence à tomber sur la ville et nous longeons la rivière sinueuse « Singapore » pour arriver sur l’esplanade de la statue « Merlion » emblème de Singapour que nous atteignons à 19h20. De cet endroit nous avons une vue imprenable sur la rivière et sa multitude de petits bateaux qui vont et viennent et sur tous les édifices environnants qui ont revêtu leurs plus belles lumières nocturnes. Nous avons appris qu’il devrait y avoir un spectacle avec des lasers de l’autre coté du plan d’eau vers 19h45, et nous patientons sur place en bavardant avec Gisèle et Lydie que nous avons croisé. Le spectacle son et lumière démarre à 20h00, les lasers sont impressionnants mais le son arrive difficilement d’autant qu’un autre spectacle sur le côté de la baie fait beaucoup plus de bruit. Au loin nous voyons également des fontaines avec ses jets d’eau rythmés, mais nous sommes un peu éloignés, il aurait fallu se trouver sur l’un des nombreux bateaux stoppés devant le quai opposé.

Après 15 minutes de spectacle, nous partons tous les six en quête d’un restaurant en logeant Clarke Quai, mais les tarifs sont prohibitifs, par exemple 12$S la gambas grillée avec au minimum 4 pièces par assiette et nous nous écartons un peu du centre ville pour trouver un petit restaurant environ une heure plus tard. Nous nous installons vers 21h20 à table pour manger un délicieux poisson grillé accompagné de nouilles sautées pour quatre d’entre nous, et du porc au miel pour Jocelyne et Alain. A la sortie du restaurant nous hélons deux taxis au bord de la route qui nous déposent au terminal de croisière à 22h40. Nous montons au pont 10 quelques minutes pour prendre des photos de la ville et allons nous coucher, bien fatigués par cette première journée à Singapour.

Suite du compte rendu de notre croisière tour du monde

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.
Ce contenu a été publié dans Escales, Nous suivre, Singapour (Singapour). Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.