Jour 55 Visite panoramique de Sydney et balade nocturne

.DSC07961

Cette nuit nous avons bien dormi, fatigués par les 17 kms de la veille à sillonner à pied la ville de Sydney, et c’est vers 7h00 que nous nous levons ce matin samedi 7 novembre 2015. C’est notre deuxième jour d’escale à Sydney, et nous allons occuper une grande partie de notre journée avec la visite panoramique de Sydney, « Le must de Sydney », prévu dans notre croisière autour du monde. A 8h30, nous récupérons notre ticket d’excursion N°20, indiquant le car qui nous « trimbalera » une grande partie de la journée, et nous embarquons dans la chaloupe à 8H50.

15 minutes plus tard, nous arrivons cette fois de l’autre côté de la baie à Kirribilli, nous montons dans le bus et roulons pendant 20 minutes en traversant les quartiers prisés logés sur les hauteurs avant de traverser le célèbre pont Harbour Bridge. La guide nous informe que celui-ci est payant dans le sens entrant de Sydney, et gratuit dans l’autre sens. Nous arrivons dans le quartier The Rock, il s’agit des anciens docks datant de l’époque du port de commerce qui sont peu à peu transformés en commerce et appartements aux tarifs hallucinants, et nous rejoignons le Sydney Opéra House, incontournable lieu à visiter quand on débarque à Sydney.

L’arrivée n’est pas pratique, le car se gare à environ 600 m de l’édifice, et c’est en longeant à pied un petit parc où l’on observe quelques Ibis, que nous pénétrons dans l’enceinte du bâtiment. Il y a peu d’ascenseur, et l’édifice qui n’a pas été prévu à l’époque pour accueillir les personnes à mobilité réduite, pose des problèmes d’accès à certains passagers avec ses nombreux escaliers. Nous nous installons dans une grande salle de concert, celle-ci est équipée d’un harmonium  possédant plus de 10000 tubes dont seulement 130 sont visibles, et un guide nous détaille les différentes phases de la construction de l’Opéra et des salles qui le constitue. Vient ensuite la visite de la salle panoramique, à la moquette violette, équipée de larges vitres fournies par l’entreprise française St Gobin (Cocorico!), et sa vue imprenable sur la baie et le pont de Sydney. Nous passons ensuite dans une petite salle de concert qui accueille actuellement une chanteuse, puis ressortons sur l’esplanade le temps de prendre quelques photos.

Après avoir rejoint notre bus, nous reprenons notre visite du centre ville en passant par les différent quartiers de la ville, et les jolis parcs qui longent la baie, puis nous faisons une halte sous le pont de Sydney pour admirer par dessous sa structure. Vers 12h30 nous sommes déposés  près de l’aquarium et ses boutiques touristiques et à 13h20 nous montons à bord d’un bateau à aube où nous déjeunons pendant une petite croisière d’une heure dans la baie de Sydney, nous en profiterons pour gouter un petit vin blanc australien de cépage Sauvignon de bonne manufacture, qui rattrapera un peu le déjeuner de piètre qualité qui nous a été servi…

La visite de la banlieue de Sydney se poursuit, et à 15h30 nous sommes accueillis par la pluie à la plage de Bondi, nous décidons de nous abriter dans un des bars qui longe la plage et profitons du temps d’un café pour nous réchauffer et envoyer les photos sur le blog car le wifi gratuit est disponible. Le bus doit rejoindre l’embarcadère aux chaloupes à au moins une heure de route, il commence a pleuvoir beaucoup, mais sur le chemin du retour nous décidons de quitter le groupe et demandons à être déposés sur le bord de la route. En effet, le bateau doit quitter son mouillage dans la baie pour rejoindre Circular Quai, face à l’Opéra, et il ne sera pas possible de descendre ou remonter sur celui-ci entre 18h et 21H, et nous n’avons pas l’intention de rester bloquer sur celui-ci car nous avons prévu de dîner en ville.

A 16h30, sous une légère bruine, nous quittons le groupe, et à peine 5 minute plus tard, nous nous engouffrons dans le premier taxi venu, direction le quartier de China Town et son Market City. Il faudra à peine 20 minutes pour rejoindre notre destination, et pendant une petite demi-heure, nous arpentons les échoppes pour rapporter quelques souvenirs et deux chapeaux locaux qui nous seront bien utiles lors des prochaines escales ensoleillées qui nous attendent dans notre tour du monde. A 18 heures, nous faisons une petite pause logistique dans un bar du grand espace commercial situé dans les niveaux supérieurs du Market City, des joueurs parient sur des courses de lévriers qui sont diffusées sur de vastes écrans plats.

Nous ressortons déambuler dans ces rues grouillant de monde et aux bars bondés, et vers 19h nous entrons dans le restaurant « VIP Lounge » que nous avions repéré la veille, proposant des steaks frites et une boisson pour 12 AUD$ par personne (environ 8€). Le repas d’un rapport qualité/prix imbattable sera à la hauteur de nos attentes, et nous ressortirons repus de l’établissement vers 20h15. Nous redescendons vers le port, les rues et les boutiques commencent à présenter les décorations de Noël, et traversons de grands espaces commerciaux encore ouverts alors qu’il est presque 21H00. Nous arrivons au quai où trône fièrement le Costa Luminosa qui s’est bien amarré comme prévu.

Nous pénétrons dans le terminal de croisière pour nous soumettre aux formalités d’embarquement. Au moment du passage sous les portiques de sécurité, nous sommes séparés, et nous nous perdons de vue. J’arrive à la cabine, personne devant, je décide d’aller voir au pont 3, car une rumeur disait qu’à partir de 21h00 il y aurait un feu d’artifice sur le Harbor Bridge, et peut être qu’Isabelle s’y trouve. Celle-ci restant introuvable, je rebrousse chemin et retourne aux portiques de sécurité, décidément où est elle passée, je ne la vois pas. Finalement en revenant à la cabine où elle se trouve désormais, celle-ci m’explique qu’elle a été obligée de refaire la queue au portique car sa ceinture faisait sonner le détecteur de métaux, puis nous avons dû nous croiser dans le bateau sans nous voir.

C’est avec la vue imprenable sur la baie et ses quais animés en entendant de temps en temps monter la clameur des spectateurs de l’opéra, que nous nous endormons ce soir.

Suite du compte rendu de notre croisière tour du monde

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.
Ce contenu a été publié dans Escales, Nous suivre, Sydney (Australie). Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.