Jour 49 Escale à Tauranga en Nouvelle Zélande

Print Friendly, PDF & Email

DSC06970

1er novembre 2015, il est 8 heures et nous accostons à Tauranga, première escale de cette croisière autour du monde en Nouvelle Zélande. Après un petit déjeuner vite expédié, vers 8h15 nous rejoignons le théâtre du bateau pour l’attribution du bus de notre excursion. Il faut plus d’une demi-heure à patienter avant d’embarquer dans l’autobus N°7 qui nous a été attribués. Le car traverse rapidement la petite ville de Tauranga et rejoint la quatre voies, car à peine parti, nous sommes déjà en retard sur le timing de l’excursion. Nous roulons pendant environ une heure en traversant la campagne Néo-Zélandaise faite de collines tantôt boisées par de magnifiques arbres gigantesques, tantôt champêtres avec divers animaux tels que vaches, alpagas ou chèvres, et nous arrivons à Rainbow Springs.

Ce parc abrite plus de 135 arbres et fougères indigènes, des bassins remplis d’énormes truites, certaines faisant plus de 12 kg, des reptiles et des oiseaux et perroquets indigènes. Le célèbre oiseau Kiwi est un animal nocturne, c’est pour cette raison que nous sommes dirigés vers un abri clos plongé presque dans l’obscurité. Il est difficile de le voir, et c’est furtivement qu’on l’aperçoit à deux reprises. Les flashs sont interdits, et la luminosité est trop faible pour pouvoir faire une photo correcte. Nous nous arrêtons ensuite à une fontaine alimentée par une source naturelle potable et nous  en profitons pour nous rafraîchir et remplacer l’eau de notre petite bouteille.

La visite du parc est vite menée, et nous prenons le téléphérique « Skyline Gondola » pour monter sur le mont Ngongotaha et rejoindre le restaurant panoramique « Stratos Fare » où nous attend un excellent buffet. Avec une vue imprenable sur le lac de Rotorua nous y dégustons en particulier de très bonnes côtes d’agneau accompagnées de pommes de terre nouvelles rôties. Un gâteau local au kiwi, un peu trop sucré à notre goût complètera ce repas suivi d’un bon café.

Nous redescendons par la télécabine et pouvons voir de nombreuses pistes de vélocross, très impressionnantes, qui serpentent le long de la descente. Le bus redémarre et traverse Rotorua, nous passons à coté de la maison du gouvernement et ses magnifiques jardins, des « Blue Baths », du bord du lac Rotorua, et commençons à voir ici ou là des fumeroles sortant de la terre ou des jardins.

Nous ressortons de la ville en traversant de nouveau la campagne, et arrivons trente minute plus tard à « Wai-O-Tapu Géothermal Wonderland » (Le centre géothermal de l’eau sacrée en Maori). Il existe trois parcours possibles allant de 1km500 à 3km, la guide nous laissant 1h30 devant nous, nous décidons de faire la totalité des sentiers. Nous commençons par voir des cratères dont le devil’s home « la maison du diable », formé avec des cristaux de souffre jaune, des piscines d’eau et de boue bouillonnantes telles que « Opal pool » la piscine d’opale, la source sulfureuse au bord d’une terrasse de silice, des lacs multicolores, et pour finir Devil’s Bath « Le bain du Diable », un cratère rempli d’eau verte presque fluo pleine d’arsenic. Nous avons fini notre parcours dans les temps, et le petit quart d’heure qui nous reste sera employé à déguster de bons cafés et thé Néo-Zélandais.

Sur le chemin du retour, après avoir longtemps longé de grands vergers remplis de kiwi (le fruit), nous longeons la côte pacifique, et nous nous arrêtons quelques instants pour que je puisse récolter un peu de sable de la plage de Tauranga pour notre collection. Arrivés au bateau, nous repartons à pied vers la ville pour espérer boire une bonne bière, mais il n’y a rien à proximité, et nous nous contenterons de profiter de la vue magnifique que nous offre l’estuaire de Tauranga.

Le bateau appareille à 19 heures comme prévu nous nous dirigeons vers Auckland où nous arriverons demain matin. Comme une bonne majorité des passagers je tousse de plus en plus, ce soir j’ai un rendez-vous chez « Doc »… Il me prescrit des antibiotiques et un anti inflammatoire pour 4 jours, demain cela devrait allez mieux!

La liaison était vraiment très mauvaise hier soir et les photos ne passaient pas car il y avait trop de monde de connecté. Vers 02H50 je suis réveillé par la toux… N’arrivant pas à me rendormir, je me reconnecte à internet, la liaison est toujours aussi mauvaise, mais au bout de 50 minutes je parviens quand même à transmettre mes photos sur cet article. Il est 03H50 soit 15h50 en France, je retourne me coucher…

 Suite du compte rendu de notre croisière tour du monde

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans
A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.

Ce contenu a été publié dans Escales, Nous suivre, Tauranga (Nouvelle-Zélande). Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.