Jour 37 Escale à Honolulu – Au pays des arcs en ciel

Print Friendly, PDF & Email


DSC05640

Nous sommes le Mardi 20 octobre 2015, il est 5h30 du matin, 17h30 en France car nous avons reculé notre montre plusieurs fois ces derniers jours, nous voyons sur notre gauche les lumières de l’île d’Oahu annonçant notre arrivée imminente à Honolulu. Le jour se lève à peine, et un superbe arc en ciel lèche la proue du navire, et cela ne sera pas le dernier! Vers 07h30, nous passons à côté du Volcan « Diamond Head », puis la célèbre plage de Waikiki, et embarquons le pilote qui guidera le navire jusqu’à son quai. Il est 9h lorsque nous foulons pour la première fois le sol Américain d’Honolulu.

Nous faisons un rapide tour à terre car nous avons rendez-vous à 11H15 au grand bar Electra, pour le départ de notre excursion, le temps est maussade, et une légère pluie nous rafraichit. Heureusement nous avons pensé à prendre nos pébroques, mais celle-ci ne dure pas, et nos parapluies sont vite rangés. Les abords du quai n’offrent pas grand chose à faire, le musée maritime est fermé pour travaux. En longeant le bord nous observons quelques poissons multicolores et il est déjà temps de rejoindre le bateau pour prendre le car pour notre excursion en sous-marin.

A 11h30 nous embarquons à bord du bus N°8 qui nous conduit à l’embarcadère de la plage de Waikiki, d’où part le navire qui nous emporte au sous-marin. Arrivés à proximité, un premier sous-marin d’une capacité de 64 personnes émerge des flots, débarque ses passagers, et un premier groupe monte à bord. Un second sous-marin un peu plus petit (48 passagers), sort de l’eau, et c’est enfin notre tour de descendre rejoindre notre place dans le submersible « Atlantis ». Nous atteignons progressivement la profondeur de 101 pieds, soit environ 33 mètres en parcourant les fonds marins. Nous voyons parmi les épaves de navire, celles d’avion et des récifs artificiels, des poissons plus ou moins grands, des étoiles de mer, des tortues et des raies. C’est une expérience unique qu’il aurait été dommage de louper, et c’est très content de notre excursion que nous rejoignons après trois quarts d’heure de plongée la plage de Waikiki où les surfeurs s’en donnent à cœur joie avec les vagues.

Nous décidons de lâcher le groupe avec nos amis Jocelyne et Alain, nous rentrerons par nos propres moyens, et goûtons aux joies d’une bonne baignade dans les eaux turquoises et chaudes du Pacifique. Nous nous prélassons sur le sable histoire et se sécher un peu et partons en quête d’un restaurant pour déjeuner. Nous arrivons au Ala Moana Center, un centre commercial où les plus grandes enseignes de luxe, de la mode et de l’informatique sont présentes. Vers 15h, après avoir parcouru les étages sans parvenir à dénicher un restaurant, nous descendons au rez-de-chaussée et y trouvons une vaste surface remplie de tables et de chaises entourée de dizaines de restaurants. Le principe est simple, il y en a pour tous les goûts, on commande ce que l’on veut, on paye, et à l’appel du numéro de ticket, on récupère sa pitance, et on s’installe à n’importe quelle table. Un comptoir attire notre attention avec ses photos de plats arborant de magnifiques steacks, nous optons pour quatre belles entrecôtes (Ribeye Steack) cuites comme il se doit, et règle les 60$ demandé à la caissière. J’indique au cuistot la cuisson que nous souhaitons, et je le surveille du coin de l’œil, je ne connais que trop les mauvaises habitudes de cuisson de nos amis américains… A l’appel de notre numéro, nous prenons nos belles assiettes et sans demander notre reste, nous nous jetons dessus! La cuisson est parfaite, une petite purée, du mais doux et des légumes complètent ce plat. Nous nous régalons car cela fait bien longtemps que nous n’avions pas mangés une entrecôte aussi bonne.

Nous repartons à pied direction le bateau qui se trouve à quelques kilomètres, et nous arrêtons en chemin pour prendre quelques glaces qui nous rafraîchirons pendant le restant du trajet. Isabelle optera pour un double sorbet mangue/citron, pour ma part cela sera chocolat/caramel beurre salé. Les glaces commandées sont servies dans d’énormes cornets, et bientôt deux énormes boules de pétanque en glace, viennent remplir le cône, nous avons oublié la démesure des Américains, si on avait su, nous n’en aurions pris qu’une pour deux. Nous arrivons au bateau vers 17h30 et nous donnons rendez-vous avec nos amis pour notre sortie nocturne.

Après s’être douchés, reposés un peu et changés, à 18h40 nous reprenons un taxi tous les quatre, direction Chinatown, où nous espérons trouver comme à San Francisco un quartier animé avec de nombreuses échoppes. Le taxi nous dépose en nous disant que nous sommes au centre de Chinatown. Nous arpentons le quartier, mais en fait il n’y a plus rien d’ouvert, pas de lampion décorant les rues, bref rien à voir ou à faire! En rentrant à pied, déçus de ce mauvais choix,  attiré par la musique nous nous arrêtons dans un bar-restaurant sur les quais, là des familles entières s’engouffrent des tonnes de wings frits à volonté pour 17$ par personne. Le service est assuré par de jolies Hawaïennes, nous optons pour deux grandes bières et deux grands verres d’eau, nous n’avons pas faim, la nourriture ne fait pas du tout envie, et avec ce que l’on a déjà mangé aujourd’hui, nous tiendrons sans problème le coup jusqu’à demain matin.

Sur le chemin du retour nous nous arrêtons pour prendre quelques photos avec le Costa Luminosa éclairé comme un sapin de noël. Nous nous endormons rapidement, contents de notre première journée passée dans cette merveilleuse île.

DSC05794

Suite du compte rendu de notre tour du monde

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.
Ce contenu a été publié dans Escales, Honolulu (Hawai), Nous suivre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.