Jour 27, Début de notre escapade en Californie San Diego / Las Végas

Print Friendly, PDF & Email

DSC03873

La journée et la nuit du vendredi 9 octobre 2015 a été consacrée à rejoindre San Diego, couper les cheveux du rédacteur, et préparer notre valise. Nous nous sommes arrimés vers 6H30 au quai, juste à côté d’un porte-avion. Hier soir, j’ai connu quelques soucis gastriques, mais ce matin tout à l’air d’être revenu normal, c’est tant mieux car c’est au pas de course que nous entamons cette journée. Aujourd’hui, c’est le grand jour, ce matin nous partons à la conquête des USA!!! A 7h30 la cabine est scellée par l’officier de sécurité du bord accompagné du cabinier et du responsable de service client (personne n’aura accès à notre cabine pendant toute la durée de notre absence). Nous passons devant les services de l’immigration américaine après avoir patienté une bonne heure notre tour, et vers 8h45 nous sautons dans le premier taxi présent à la sortie du terminal de croisière, direction le loueur de voiture non loin de là. A notre arrivée au comptoir, en entendant l’hôtesse me poser les questions d’usages, je dois bien me rendre à l’évidence, les comprendre ne va pas être simple! Imaginez vous un anglais de la campagne écossaise parlant rapidement avec des marshmallows dans la bouche…Nous prenons possession de la voiture, une Hyundai Elantra, et première difficulté, maîtriser la bête! En effet c’est une voiture automatique, il y a bien la position parking, la marche arrière, le point mort, après c’est là que cela se complique, un plus et un moins. Le voiturier étant parti, il faut bien que je me débrouille seul! Je tâtonne un peu, passe deux fois la marche arrière, ouf personne derrière! Yesss! J’ai compris, je maîtrise enfin la bête et nous partons en direction de Las Vegas.
Et là, l’application MAP.ME va être d’une efficacité redoutable, nous nous trouvons tout de suite sur la bonne route, et me familiarise rapidement avec la voiture. Première constatation, les américains roulent avec courtoisie et respect des autres qu’ils soient piétons ou des véhicules. Les routes sont immenses et les échangeurs vertigineux.
Nous gagnons vite le désert, les paysages et la végétation sont différents tout au long de cette route. Difficile à décrire, les photos parlant d’elles-mêmes. Nous passons Julian, et suite à une mauvaise manipulation de la tablette, nous nous trouvons détourné de notre route, il est trop tard, nous nous sommes trop éloignés de Salton Sea, nous modifions notre parcours, et coupons à travers pour rejoindre Las Vegas. Vers 13h30 nous nous arrêtons au Applebee’s d’ Hemet, nous prenons deux salades César, et reprenons la route via San Bernardino et Barstow. Arrivés à 16h00 à Barstow, nous nous arrêtons chez « Food4less », un espèce de Lidl à l’américaine, pour y trouver quelques gâteaux secs, mais surtout de l’eau. En ce qui concerne celle-ci, les américains sont les rois de l’eau recyclée, y compris pour boire, nous faisons donc bien attention d’acheter de l’eau de source non recyclée. Celle-ci est beaucoup plus chère, mais plus sûre à notre avis… Ce petit détour nous permet de découvrir un superbe musée, le « Mojave River Valley Musem » consacré à la route 66, aux richesses et à l’histoire de la vallée Mojave.

Nous passons la frontière virtuelle entre la Californie et le Nevada vers 18h30 à « Primm », les premiers casinos apparaissent immédiatement au bord de la route, ceux-ci sont gigantesques, enfin c’est ce que l’on croit, car nous les trouverons bien tout petit face aux mastodontes que nous découvrirons à notre arrivée à Las Vegas. La route est à présent goudronnée au lieu d’être en béton comme précédemment, et les panneaux publicitaires fleurissent de part et d’autre vantant tel ou tel Casino. Le reste de la route passera vite, et c’est environ trente minutes plus tard que surgissent les bâtiments incroyables qui abritent les plus grandes salles de jeu du monde.
Grâce au gps, nous nous retrouvons vite en centre ville, et nous n’en croyons pas nos yeux… Oui, c’est bien la Tour Eiffel, nous n’avons pas rêvé, elle est gigantesque, bien sûre pas aussi haute, mais la ressemblance est incroyable.
La nuit tombe rapidement sur la ville, et c’est à quelques centaines de mètre de là que nous posons nos valises au Carriage House Hôtel, à 200m du célèbre Strip. La chambre est immense, possède une cuisine, et tous les équipements inimaginables, il y a même une planche et un fer à repasser, et un lit « King Size » énorme!. Le temps d’une douche et d’un changement de tenues et nous voici repartis pour découvrir Las Vegas de nuit…

Les 200 premiers mètres sont tranquilles, mais arrivés sur le Strip, c’est incroyable, cela grouille de partout, des milliers de gens parcourent celui-ci, bien souvent un verre à la main. Il y a des saltimbanques, chanteurs, « sosies » et autres prédicateurs tous les 10 mètres, avec des sonos toutes plus fortes les unes que les autres…Il y a aussi beaucoup de mendiants. Il faut se frayer un chemin parmi la foule, et ce n’est pas facile, mais passé l’Arc de Triomphe, nous entrons tout de même dans notre premier casino « Le Paris »…Une fois entrés, nous nous arrêtons, c’est immense, clinquant, les pieds de la tour Eiffel traversent le plafond, il y a des centaines de machines à sous et de tables de jeux avec des croupières en petite tenue, porte-jarretelles et bas résille de rigueur! Chaque recoins représentent des scènes de la vie parisienne, il y a même une estrade avec des spectacles, c’est époustouflant tellement cela est bien fait et rappelle la vie parisienne. Il y a tellement de choses qui nous attendent à l’extérieur, que nous ne nous attardons pas et repartons à la découverte du Strip, des fontaines du Bellagio, le Flamingo, le César Palace, le Mirage avec sa façade colorée, le célèbre Vénetian avec ses canaux vénitiens, le Tresure Islande et ses bateaux illuminés, le Palazzo, le Casino Royale… A 22h50 nous sommes affamés et entrons dans un Starbuck Café par dépit, hormis des fast-foods, nous n’avons rien trouvé qui ne soit pas complet ou présentant de la nourriture convenable. Nous repartons sur le Strip, qui n’a pas désempli bien au contraire! Plus tard dans la nuit, nous rejoindrons notre hôtel, les yeux plein d’étoiles, que nous tarderons pas à fermer…

Suite du compte rendu de notre tour du monde

À propos de Hervé

Couple 45/50 ans A participé au tour du monde avec le Costa Luminosa en Septembre 2015 au départ de Savone.
Ce contenu a été publié dans Escales, Las Vegas, Nous suivre, San Diego. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.