Des nouvelles des Passagers de la croisière tour du monde Austral 2017

Print Friendly, PDF & Email

91ème jour de Tour du monde Austral pour Claudine et Jean Luc en escale à Salalah (Oman)

Claudine et Jean-Luc en escale à Salalah (Oman)

Claudine et Jean-Luc en escale à Salalah (Oman)

Nous poursuivons notre découverte du Sultanat d’Oman par la ville de Salalah, dont la région fournit principalement des fruits (bananes, dattes, mangues, coco…) mais aussi exporte pétrole, gaz et ciment (ce dernier vers les autres états de la péninsule arabique qui n’en dispose pas. Oman est aussi réputé pour ses parfums et son encens (résine d’un arbre).

Claudine et Jean-Luc en escale à Salalah (Oman)

Claudine et Jean-Luc en escale à Salalah (Oman)

Nous retrouvons une population accueillante, ravie de voir les derniers touristes sensés de l’année car dès avril la température monte à plus de 40°. L’environnement minéral contribue à l’impression de chaleur et d’étouffement.

Claudine et Jean-Luc en escale à Salalah (Oman)

Claudine et Jean-Luc en escale à Salalah (Oman)

Après être passé devant le palais du Sultan Kaboos Ben Said…Bin… Ben…, un petit détour par le souk (moins agréable qu’à Mascate mais tout aussi bien pourvu en nombreux souvenirs. Le site archéologique Al-Balid vous surtout par son environnement, sa lagune, ses oiseaux et ses dromadaires en liberté. Le village de Taqah, d’où le sultan est originaire, dispose d’un joli petit musée spécialement réservé aux touristes. Même si Salalah était un port important sur la route des Indes, et port de transit et de rencontre des navires et des convois de chameaux, la baisse du trafic (dans tous les sens du terme) a conduit le sultan à développer le tourisme.

Claudine et Jean-Luc en escale à Salalah (Oman)

Claudine et Jean-Luc en escale à Salalah (Oman)

Certes les attractions ne sont pas les mêmes qu’à Dubai (on n’y trouve pas de piste de ski). Ce qui nous est proposé est plus authentique et culturel ! Les immenses plages de sable blanc et la mer translucide incitent de plus en plus de gens à venir à Oman. Les geysers marins de Mughsail sont un plus, mais sans mer agitée, il ne se passe rien ! L’environnement est par contre superbe, avec ses roches découpées, certaines ressemblant à une tête de singe.

Claudine et Jean-Luc en escale à Salalah (Oman)

Claudine et Jean-Luc en escale à Salalah (Oman)

Dernière précision, dans tous ces pays la nourriture « locale » est essentiellement libanaise, mais c’est délicieux…

Claudine et Jean-Luc

À propos de Hervé

Couple 47/52 ans Croisière tour de la méditerranée Costa Pacifica 2011, Tour du monde Costa Luminosa 09/2015, Norvège Costa neoRomantica 2016, Méditerranée Costa neoClassica 2017, Tour de la Baltique Costa Pacifica 2017. En préparation de leur deuxième croisière tour du monde qui partira avec le Costa Luminosa le 10 Janvier 2019 de Marseille avec un changement de bateau à Singapour pour prendre le Queen Victoria de la compagnie Cunard et revenir par l'Afrique du Sud au port de Southampton en Angleterre.
Ce contenu a été publié dans Compte rendu, Escales, La gazette du croisiériste!, Salalah (Oman), Tour du monde Austral, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.